JULIEN LALLIER QUARTET ou TRIO / Ombres & lumières…

 

Vivre un concert comme une épopée où les états d’âme varient selon les territoires et l’humeur du temps, telle est la manière dont Julien lallier imagine l’échange musical avec ses partenaires de scène et le public.

Entre carnets de voyage, portraits ou évocations surréalistes, ses compositions expriment les sentiments, les couleurs de la vie. Au croisement de multiples influences, elles offrent de grands espaces libres, ouverts à l’improvisation. Chacun peut larguer les amarres, faire en sorte que le rêve gonfle les voiles et que l’envol soit lumineux.

Le Julien Lallier Quartet, c’est une aventure artistique et humaine de quatre personnalités qui se
reconnaissent dans une passion commune pour un jazz actuel, vivant et métissé, porteur d’une énergie
héritée des incontournables maîtres de la musique noire américaine.
______________________________________________________________________________________

SÉLECTION JAZZ MIGRATION 2008
______________________________________________________________________________________

QUARTET
Julien Lallier / piano • Donald Kontomanou / batterie
Joan Eche-Puig / contrebasse • Quentin Ghomari / trompette

TRIO
Julien Lallier / piano • Donald Kontomanou / batterie • Simon Tailleu / contrebasse

______________________________________________________________________________________

• JULIEN LALLIER / PIANO COMPOSITION
Julien Lallier constitue son premier quartet à partir d’un répertoire de compositions inspirées par les ombres et lumières de l’Andalousie enregistrées sur l’album TARIFA (avril 2005). Ses rencontres avec le public des clubs, festivals et scènes culturelles le conduisent à la sélection du concours national de jazz de Paris-La Défense (2005), aux Rendez-vous de l’Erdre de Nantes (2006) et à la sélection Jazz Migration 2008, initiée par l’AFIJMA (Association des Festivals Innovants en Jazz et Musiques Actuelles) et la Fédération des Scènes de Jazz. Le Julien Lallier Quartet est notamment programmé au festival Jazz sous les pommiers de Coutances, au Crest Jazz Vocal Festival et sur diverses scènes partenaires de Jazz Migration. Parallèlement à ses activités en duo, trio et quartet, Julien Lallier est sollicité par le théâtre. Engagé sur la production “Le plus malin s’y laisse prendre” d’Alexandre Ostrovski, il aborde le répertoire de Chostakovich et se produit sur les scènes nationales de Valence, Chambéry et Montpellier avec la Compagnie Gazoline dirigée par Cécile Auxire-Marmouget (2008/2009). Une prodigieuse aventure théâtrale avec une vingtaine d’artistes : musiciens, comédiens, danseurs, circassiens..

• DONALD KONTOMANOU / BATTERIE
Issu d’une famille de musiciens, le batteur Donald Kontomanou joue dans les clubs de jazz dès l’âge de 14 ans. A quinze ans, il s’installe à New York où il joue avec J.D. Allen, Dwayne Eubanks, Eric Revis (le bassiste de Brandford Marsalis) et Jean-Michel Pilc. Il passe ensuite un an en Inde pour s’initier à la technique des tablas, avant de s’installer à Paris en 2002.
Il se produit avec Stéphane Belmondo, Laurent de Wilde, Sophie Alour, Rick Margitza, Leïla Olivesi et Manu Codjia. Il enregistre plusieurs albums avec Elisabeth Kontomanou aux côtés de John Scofield, Sam Newsome et Orrin Evans. Très actif sur la nouvelle scène du jazz, il tourne dans de nombreux festivals en France et à l’étranger.

JOAN ECHE-PUIG / CONTREBASSE
Joan Eche-Puig étudie au département jazz du CNSM de Paris. il se déclare «artiste azimuté», fou de toutes les musiques, les traditionnelles autant que les musiques actuelles. Il participe à de nombreux groupes aux horizons divers : Leitmotiv Blastik Pertran (crazy rock), Carina Salvado (fado), Zsuzsanna Varkonyi (chanson hongroise), Boris Pokora Quartet (jazz), Triphase (trio jazz), Gypsy Swing (manouche)... Il élabore également ses propres projets : StylOsty (rencontre entre des jazzman et des breakdancers) et Marchands de Sable (musique pour s’endormir). Joan Eche-Puig a joué avecLaurent Dehors, La Velle, Glenn Ferris… Il se produit prochainement sur scène avec la jeune saxophoniste Géraldine Laurent.

QUENTIN GHOMARI / TROMPETTE
Né en 1984, Quentin Ghomari commence la trompetteà 9 ans et intègre le CNR de Rouen où il suit de jazz et d’improvisation de Rémi Biet. Il complèteformation par une licence de musicologie à Rouen. En 2005, il entre au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris où enseignements de Ricardo Del Fra, Hervé Sellin, Ferris, François Théberge et Dré Pallemaerts. Quentin Ghomari fait partie de nombreuses formations d’esthétiques diverses (jazz, musiques improvisées, salsa…) , il se produit, entre autres, avec Denis Ricardo Del Fra, David Chevallier et reste très présent sur les scènes de Haute-Normandie qu’à Paris.

SIMON TAILLEU / CONTREBASSE
Contrebasse, basse acoustique, basse électrique. Premier Prix de groupe au concours jazz de la Défense en 2005 avec Newtopia Deuxième Prix de groupe et Premier Prix de composition à la Défence en 2006 avec In&Out Deuxième prix de soliste à la Défense en 2007. Étudie au CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris), avec Ricardo Del Fra, Dre Pallemears, Hervé Sellin, François Théberge.
Joue (ou a joué) avec : Walter Smith III, Ambrose Akimnusire, Marcus Gilmore, Gérald Cleaver, Tomy Craine, Yaron Herman, Youn Sun Nah, Michel Portal, Newtopia (Raphael Imbert), In&Out (Cyril Benhamou), Stéphane Belmondo, Rémi Vignolo, Hugo Lipi, Mourad Benhammou, Thomas Enhco…

 

____________________________________________________________________________________________________________________

© Crédit photos : jazz-rhone-alpes.com