JULIEN LALLIER / CHARLOTTE WASSY
                                                                                                                                    


© Etienne Lizambard 

 

Piano / voix

Charlotte Wassy est bercée dès sa naissance par les polyrythmies que lui transmet son père, le batteur camerounais Brice Wassy. Lorsqu'elle rencontre Julien Lallier, le feeling est immédiat pour aborder le répertoire de la grande saga du jazz, plus particulièrement les thèmes teintés de la fameuse « note bleue » , mode expressif populaire colporté depuis des décennies à travers mers et continents. En remontant aux sources de cette fabuleuse histoire qui recèle des pépites de mélodies colorées et de rythmes syncopés, Julien Lallier et Charlotte Wassy mettent en musique la profondeur des sentiments, la sensualité, les émotions, la joie, la tristesse. Ils nous invitent à nous revivifier au rayonnement solaire des grandes figures du jazz.

________________________________________________

Charlotte Wassy sait très tôt que sa vie sera vouée à la musique et à la danse. Dès sa naissance elle est bercée par les polyrythmies que lui transmet son père, le batteur camerounais Brice Wassy. Tout naturellement elle se découvre une prédilection pour les rytmes et le métissage de musiques d’origines diverses. De conservatoires en cours privés, elle étaye sa formation vocale, et intègre également une école de danse de laquelle elle ressort diplômée en danse jazz. Tout en préservant des liens avec la danse, elle recentre ses activités sur la musique et approfondit son propre langage sans toutefois perdre les couleurs de l'Afrique qui lui sont instinctives.
Charlotte Wassy a remporté le 1er prix de soliste des Trophées 2012 du Sunside à Paris.

Son premier album «Niam», en tant qu'auteur et compositrice, est salué par la critique. (mai 2013).

Page.facebook

En quartet signalé sur l'agenda par l'astérisque *
avec…
Joan Eche-Puig (contrebasse)
• Antony Gatta (percussions)

 

Écho / Presse…

« Le répertoire du duo, de Speak Low à Afro Blue, en passant par Night in Tunisia, est revisité parfois de fond en comble, déstructuré, réharmonisé ou “désharmonisé” ou simplement reconfiguré en mesures impaires aux appuis farceurs ou en “6/8 africain”. Julien Lallier est évidemment au cœur de ce travail, dont les solos évoquent souvent le balafon et la kora… La voix n’est pas en reste dans ce travail de réappropriation qui culmine peut-être avec Don’t Explain. On est d’abord frappé par la qualité de l’intonation et des variations timbrales, mais celles-ci et la décontraction qui l’accompagne reposent sur un rapport au rythme et à la métrique qui nous rappelle que Charlotte est la fille du batteur camerounais Brice Wassy, maître des vertiges polyrythmiques africains…»
Franck Bergerot • Jazz-Magazine.com


« Le jazz on le sait est un terreau fertile qui puise dans ses racines pour renaître. Ce duo en est la parfaite illustration. Chaque standard a été étudié, passé au scalpel et restitué, reconstruit avec un arrangement tout neuf qui réveille notre oreille et attise la curiosité. Il en va ainsi de Night in Tunisia, Speak low, Don't explain, Afro Blue.
Charlotte Wassy chante mais exécute aussi en scatant des lignes de basse et de batterie, Julien Lallier peut même lâcher le clavier pour l'accompagner avec ses mains. Du grand art. » Pascal Derathé • Jazz-Rhone-Alpes.com

« Qui se ressemble, s’assemble. Le dicton a une fois encore fonctionné sur la scène du Jardin de verre. Dans une ambiance cosy d’un « jazz-club » créé pour l’occasion, le Choletais Julien Lallier, tout de noir vêtu, présente au public les marteaux de son piano droit pour mieux communier avec la chanteuse parisienne Charlotte Wassy. Leurs deux sets sont propres et impeccables, sereins et enjoués. Les artistes dialoguent, échangent, mais aussi discourent, l’un ne forçant jamais le trait, l’autre n’imposant pas sa puissance. Côté répertoire, ils font le tour du monde plusieurs fois dans la soirée et exposent la richesse de leur travail en commun. » Anthony Bellanger • Courrier de l'Ouest    

 

Duo

Enregistrement de travail uniquement destiné
à présenter la tonalité du répertoire.

 


24/03/2013
(49) /Jardin de Verre (extrait)
© TraindeNuit / Captation Louis-Marie Blanchard

 

 

Quartet

Extrait concert au Péristyle de l'Opéra de Lyon.
(31/07/2012)

 

Agenda …
16/06/2011 Paris (75) / Le Chat Noir
30/06/2011 Paris (75) / Le Chat Noir

03/07/2011 La Daguenière (49) / Fête africaine
13/10/2011 Paris
(75) / Les Cariatides
27/01/2012 Nantes (44) / Le Mélocotton
10/03/2012 Montmorency (95) / Les Lumières
30/03/2012 Sceaux (92) / Les Fontaines
30/07/2012 Lyon (69) / Péristyle de l'Opéra *
31/07/2012 Lyon (69) / Péristyle de l'Opéra
*
01/08/2012 Sainte Colombe (69) / Festival Cinéfil *
09/01/2013 Paris (75) / Café Universel
10/01/2013 Orsay (91) / Le Gramophone
22/03/2013 La Roche Bernard (56) / Le Sarah B
23/03/2013 Pornic (44) / Casa Los Amoros
24/03/2013 Cholet (49) / Le Jardin de Verre
30/04/2013 Paris (75) / Café Universel
29/05/2013 Paris (75) / Café Universel
29/06/2013 Aignes Puypéroux (16) / Respire Jazz Festival
08/08/2013 Crest (26) / Crest Jazz Vocal Festival
01/09/2013 Nantes (44) / Les Rendez-Vous de l'Erdre
17/09/2013 Longpont/Orge (91) / Festival Au Sud du Nord